Vue Chasseron
  • Pierre de la Paix

  • La capitale mondiale de la boîte à musique Sainte-Croix et sa région ont intéressé les scientifiques, qui sont arrivés à la conclusion que la "Pierre de la Paix" recelait des forces telluriques d'une intensité exceptionnelle. C'est notamment le cas du Chasseron et des gorges de Covatannaz qui, de l'avis de maints observateurs suisses et étrangers, dégagent une sensation de bien être rare. Des mesures de l'énergie tellurique en cet endroit ont d'ailleurs confirmé cette impression : Le Chasseron égale presque les valeurs mesurées sous le sarcophage de la cathédrale d'Aix-la-Chapelle en Allemagne ou l'on a mesuré une énergie tellurique qui constitue un record en europe. Aucun autre endroit de Suisse n'en dégage autant. Un bloc hieratique baptisé "Pierre de la Paix", sur lequel sont gravés les symboles de toutes les grandes religions a été déposé au Chasseron pour se rendre compte des énergies positives qui se dégagent de ce lieu. Les responsables touristiques de la région ont d'ailleurs créé le "Sentier des énergies".

    La pierre est un bloc erratique de gneiss ou de granit, qui est resté sur le territoire de la commune de Bullet à la suite de la fonte des glaciers. La Commune a assuré le transport de la pierre au lieu où elle a été travaillée, puis à sa place actuelle, près du Chasseron, ce dont elle est vivement remerciée.

    La pierre a été choisie et gravée par Mme Jacqueline Jeanneret du Col des Roches. Quelle signification ont les symboles de la pierre de la paix ? Les symboles des diverses religions ont été gravés sur la pierre, auxquels on a ajouté un symbole : celui du signe mathématique pour l'infini ( le chiffre huit couché) au centre de la pierre. Ce dernier regroupe toutes les religions non reconnues (comme les religions naturelles) et celles à venir.
    Tous ces symboles sont inscrits dans un ovale. A l'extérieur de cette "coquille d'œuf", on est dans le domaine céleste, et avec ce symbole, l'intention était de présenter une image de la relation entre le ciel et la terre.
    Cette symbolique nous rappelle que nous aussi, les hommes de cette terre, sommes tous embarqués dans le même navire, indépendamment de la région ou de la conception du monde à laquelle nous adhérons. C'est un appel à assumer notre responsabilité pour le bien de notre terre selon nos possibilités individuelles.
    Ce plateau est un lieu d'énergies qui peuvent avoir un effet positif sur les humains. Ces phénomènes ont été récemment étudiés dans les cathédrales de Chartres et d'Aix-la-Chapelle. D'un point de vue historique, on sait aujourd'hui que de tels lieux d'énergie ont été observés déjà dans des temps préchrétiens comme des lieux saints, et que le christianisme les a souvent adoptés comme lieux de recueillement.

    L'impulsion d'entreprendre des recherches sur ce plateau, tout comme dans les non moins intéressantes gorges de Covatannaz, a été donnée par Mme Françoise Ernst, de Sainte-Croix. Elle demanda notamment au célèbre géobiologiste allemand, Dr Horst Frithjov Preiss de conduire les mesures et les recherches. Fondateur et directeur de l'Institut de recherche pour la géobiologie et la géomantie M-P-S à Kelkheim, en Allemagne, il a passé plus de vingt ans à la direction d'un département scientifique du système d'information et de communication dans l'industrie allemande. Il a écrit plusieurs ouvrages spécialisés, qui s'intéressent à la thématique de ce genre de lieux. Recommandation : ne restez pas trop longtemps sur place. Quelques minutes suffisent pour une recharge. L exercice suivant en vaut la peine : effleurer la pierre des paumes des mains pour constater la température de surface. Soulevez-les ensuite d'un centimètre et laissez-les glisser gentiment au dessus de la pierre. Puis placez-vous à côté de la pierre, face au nord (la croix). Fermez les yeux et essayez de sentir l ' énergie du lieu. Beaucoup de visiteurs ressentent une chaleur sous la plante des pieds, un fourmillement, une vision de couleurs intenses, un sentiment de mal de mer, un rappel de douleurs connues, des palpitations; etc.
  • Pierre de la Paix Pierre de la Paix